Critique

L'homme et le bois

Catégorie : Critique

L'impressionnisme, du bout des doigts

Catégorie : Critique

L'art à petit pas. Annick de Giry invite le lecteur à découvrir cinq oeuvres, en plusieurs étapes. Au fil des pages, la toile se remplit jusqu'à apparaître dans sa globalité. Ainsi surgissent du livre "La Gare Saint-Lazare" de Claude Monet, "La Classe de danse" d'Edgar Degas, "Sur la plage de Boulogne" d'Edouard Manet, "La Promenade en barque" de Mary Cassat et "Pommes et biscuits" de Paul Cézanne. Cinq oeuvres de la fin du XIXe siècle, de cinq peintres impressionnistes.

Une fourmi manque à l'appel

Catégorie : Critique

Superbe livre de la rentrée, "Derrière la brume" nous entraîne aux côtés d'une fourmi en proie à a une panne d'oreiller. Un fait banal qui va entraîner une situation inattendue : un ours va devoir s'occuper de la petite fourmi avec laquelle il est brutalement entré en collision.

Pour entrer dans la danse

Catégorie : Critique

 

Un roman d'aventure aux côtés de corsaires

Catégorie : Critique

Parfait pour rêver pendant les vacances, ce livre entraîne le lecteur sur une goélette corsaire, à la fin du XVIIIe siècle. C’est un roman d’aventure qui parle des États-Unis, de la Bretagne, de la marine, de trésors, d’amour…Il y a aussi une enquête menée au XXe siècle que l’on suit en parallèle en compagnie du commissaire Célestin Coquillard.

Une "Grande Villa" bienveillante

Catégorie : Critique

(Photo Régis Routier)

 

C'est un roman empli de solitude, marqué par l'envie de vivre malgré le deuil. "La Grande villa", où débarque la narratrice, dès la première page de ce récit,  va jouer le lieu de la réparation et de l'apaisement.

De nouveaux voyages avec le 13e Eté des bouquins solidaires

Catégorie : Critique

Une nouvelle fois, l'éditeur Rue du Monde s’associe au Secours populaire pour donner à lire aux enfants « oubliés des vacances ». 

Un tournant à prendre

Catégorie : Critique

 

 

 

Calouan fait le portrait d'agriculteurs prêts à changer, à revoir leur façon de travailler même si cela demande beaucoup d'efforts. Une bonne raison à cela : la maladie, qui est entrée dans leur monde et semble avoir des liens avec leurs pratiques et l'utilisation de pesticides.

"Ne jamais renoncer" selon Anne-Cathrine Riebnitzsky

Catégorie : Critique

Une faim de loup

Catégorie : Critique