Des bols, des roues, des ailes de coccinelle...

Catégorie : Critique

Quatre bols représentés par quatre demi-cercles peuvent évoquer bien d'autres choses : des parapluies, le dos de tortues, des bouches grandes ouvertes, des casques, des roues, un moulin à vent..."C'est vrai. / Un livre peut raconter toutes sortes d'histoires. / Et on peut en inventer à l'infini." Ces variations inspirées par des formes géométriques révèlent le regard imaginatif de l'artiste, qui invite le lecteur à la suivre dans ses jeux créatifs. Il l'invite aussi à observer, comparer, se poser des questions sur l'équilibre des choses et la répartition des biens dans le monde. Abondance pour les uns, restriction pour les autres...

Surtout, ne pas passer à côté de cet album jeunesse très poétique, qui présente un univers singulier, épuré et fort en symboles. Il s'agit du deuxième album de l'illustratrice polonaise Iwona Chmielewska traduit en France, le premier étant "Le Journal de Blumka".

"Quatre bols bien ordinaires", de Iwona Chmielewska, traduction de Lydia Waleryszak, Rue du monde, 16 €. A partir de 4 ans.