Direction la Terre de Feu à bord de la Volta

Catégorie : Critique

Ce récit de voyage apporte le vent des océans et les émotions des grandes traversées. A bord d'un voilier de 10 mètres - La Volta - deux navigateurs ont quitté l'Ile d'Oléron, fait escale aux îles du Cap-Vert, puis à Salvador, Buenos Aires et terminé leur parcours à Ushuaia. Un parcours effectué en 14 mois, entre juin 1997 et juillet 1998. C'est cette aventure maritime, humaine et sociale que raconte ici Bruno d'Halluin, l'un des deux membres de l'équipage. En mêlant notes de bord, rappels historiques, commentaires sur les gens rencontrés et les ports abordés, l'auteur réussit à nous faire partager cette aventure que l'on aime la mer pour s'y baigner et se reposer sur le sable des plages ou bien courir les océans sans avoir peur du gros temps.

Extrait : "Les deux amis rêvaient de retrouver des sensations de grandes traversées ; d'abattre à la sortie du golfe de Gascogne (...) de naviguer humblement dans le sillage des découvreurs ; d'aller doubler un grand cap au sud du monde ; de pouvoir cracher au vent ; de se fondre dans la nature ; de vérifier que la mer est ronde ; avant de jeter à nouveau l'ancre dans une rivière bretonne et de se regarder..." (p 9 et 10).

"La Volta", de Bruno d'Halluin, Gaïa éditions, 20 €. Une premère édition chez Transboréal en 2004.