D'un coup de crayon noir, Mosner illustre Poe

Catégorie : Critique

Très tôt, pendant son enfance à Buenos Aire, l'artiste Ricardo Mosner a été touché, captivé par Edgar Poe. Les contes de cet auteur qui défendait "une terreur de l'âme" ont plongé l'artiste dans le macabre. C'est bien ce qui ressort des illustrations de Mosner que l'on découvre aujourd'hui dans le magnifique et extraordinaire album "Le chat noir et autres contes de terreur" publié aux éditions Gallimard. C'est noir et terrible, "je me suis promené à l'orée de la démence", déclare Ricardo Mosner dans la préface de cet ouvrage. Il accompagne de façon puissante les histoires de Poe qui nous entraîne dans un univers fébrile, inquiétant, déroutant, à la fois réel et irréel, où les sentiments humains se révèlent des plus sombres, et les actes à la fois désespérés et incontrôlables. Ricardo Mosner passe du noir au rouge, du trait appuyé et net au coup de crayon agité et embrouillé pour mieux exprimer les "différentes vagues de folie des récits", précise l'artiste, qui s'apprête à exposer à la galerie Lara Vinci à Paris, sur le thème de la littérature fantastique. L'occasion d'aller voir de plus près les illustrations du Chat noir et autres contes de terreur, du 8 novembre au 7 décembre 2013.


"Le Chat noir et autres contes de terreur", Edgar Allan Poe, peintures de Ricardo Mosner (Photo Nathalie Kantt). Gallimard jeunesse Giboulées. 108 pages. 25 €.