Joueur jusqu'au dernier jour

Catégorie : Critique

C'est un joueur, un charmeur. Maqil est un habile arnaqueur ! Les années qui passent n'y changent rien. Parfois, il abandonne tout, change de vie, de nom, de femme, ne veut pas s'ennuyer, chercher à divertir, allumer des lumières dans les yeux de ceux qui l'entourent. Il aime les départs précipités : " Maqil a toujours eu un faible pour la tension dramatque des départs soudains." Il aime apparaître et disparaître, avancer sur un fil, prendre des risques... Tout un art, même si cela est dur à vivre pour ses proches. Roopa Farooki décrit avec beaucoup de justesse l'univers complexe de ce personnage qui se sent vite piégé. Il s'agit d'un homme lucide, qui se regarde dans un miroir, aime le son de sa voix et se parle parfois tout haut. Un homme qui a l'impression que tout autour de lui n'est que comédie !

"L'art acrobatique de la fugue", de Roopa Farooki, Gaïa éditions. 22 €