La grande famille des dieux

Catégorie : Critique

Quand on lui confie l'écriture d'un Dictionnaire amoureux des dieux et déesses, la philosophe et romancière Catherine Clément ne se limite pas à évoquer ceux de l'Antiquité ou les grands dieux uniques, mais parle aussi bien des renardes, de Karni Mata (la patronne des rats ), du Capitaine Cook que de Coatlicue (celle qui a une jupe de serpents) et du Père Noël. C'est extraordinaire et passionnant. On découvre des histoires incroyables, peuplées de personnages qui osent tout, tentent tout, font preuve d'une grande brutalité. "Chez les dieux, le travestissement sexuel est banal, l'intersexualisme, évident, et le transformisme, partout."

Catherine Clément se soucie notamment de répondre à la question "Comment les humains font-ils vivre leurs dieux ?", commente, explique, situe.. Elle ne manque pas de nous rappeler également que : "les dieux ont besoin de nous" comme nous avons besoin d'eux. Elle maîtrise son sujet à la perfection, c'est ainsi qu'elle réussit à nous communiquer sa passion pour ces Dieux qui sont depuis son enfance dans sa pensée, et maintenant, un peu dans la nôtre.

"Dictionnaire amoureux des Dieux et Déesses", de Catherine Clément. Plon.24,50 €.