La nuit quand je dors...

Catégorie : Critique

Un garçon s'endort, nous voici entraînés dans un univers de rêves et de cauchemars. Un monde très étrange que représente parfaitement Ronald Curchod, avec ses tableaux aux couleurs sombres, marqués par la présence du rouge sang. La nuit quand il dort, le personnage se retrouve dans des endroits isolés, où le tronc des arbres s'entrouvent pour laisser sortir des animaux, où l'on peut apercevoir des ogres, une nature effrayante, des petites maisons abritant des êtres monstrueux. C'est terrifiant et toujours surprenant. Le lecteur se retrouve happé par cette histoire où le personnage enchaîne les situations, rebondissant d'image en image. Beauoup d'éléments sont surdimensionnés, ont un caractère maléfique. Mais bientôt le jour arrive, le coucou de l'horloge évoque le retour vers la lumière et le calme.

Ambiance fantastique, monde flottant, belle utilisation des pages en couleur qui alternent avec des images sépia, voilà un beau travail sur l'univers du songe, l'impossibilité à communiquer, la présence d'un monde urbain peu amical.

"La nuit quand je dors..." de Ronald Curchod. Rouergue, 19 €. Dès 6 ans.