Le vent l'emportera

Catégorie : Critique

 

Le vent souffle et les meurtres se suivent dans l'univers de Varg Veum, personnage de l'écrivain Gunnar Staalesen. Au large de Bergen, des îles sont convoitées par des investisseurs qui aimeraient y installer des éoliennes. Ce qui ne plaît pas à tout le monde et divise des familles. Dans ce contexte particulier, disparaît un mari, la veille d'une consultation décisive. Le détective Varg Veum est appelé pour éclaircir la situation qui ne fera que s'assombrir au fil des pages.

L'écrivain norvégien tisse une toile complexe de la vie des îliens et de familles déchirées par des secrets qui les poursuivent. Varg Veum voit clair dans le jeu des personnages mais ne mesure pas toujours le danger qui le menace et pèse sur la femme qu'il aime.

La plupart des personnages souffrent de solitude, ont des blessures, des difficultés à communiquer et à vivre sereinement. Et c'est dans la violence et la douleur que se termine cette aventure pour le détective qui se retrouve seul devant une bouteille daquavit.

"Le Vent l'emportera", de Gunnar Staalesen, Gaïa. 21 €.