L'Italie en 100 mots

Catégorie : Critique

Décrire l'Italie en 100 mots, un vrai défi que relève Michel Feuillet dans cet ouvrage. Ne pouvant tout dire, tout aborder, l'auteur évoque ce qui permet d'entrer dans l'âme du pays, qu'il s'agisse des dialectes, du baroque (dont le mot est d'origine portugaise), des expressions (Habemus papam...), des objets (de la fourchette aux fontaines), des processus politiques (comme le Risorgimento), etc. Pour Michel Feuillet, pas de sujet qui serait trop futile ou trop grave. Il évoque tout ce qui fait l'Italie - de la gondole au parmesan -  aborde également les clichés qui collent à l'image de ce pays pour mieux les reprendre, les corriger et les enrichir. Prenez au hasard une des entrées de ce guide, arrêtez vous par exemple à la chanson "Bella ciao" et vous comprendrez en lisant le commentaire que l'auteur connaît bien son sujet. Poursuivez jusqu'aux pâtes et vous comprendrez que l'Italie est bien plurielle. Ce petit livre invite à aller plus loin, et surtout à franchir les Alpes pour visiter ce pays "où chaque bourg a des allures de ville" avec une mairie et des maisons qui ressemblent parfois à des palais, où chaque place principale "apparaît comme un salon à ciel ouvert, où les citoyens aiment à se retrouver." "La solitude n'est pas italienne."

"Les 100 mots de l'Italie", Michel Feuillet, Que sais-je ?, Puf. 9 €.