Martine Delerm propose ses images furtives de femmes

Catégorie : Critique

Tout en délicatesse, ce livre tourne autour des femmes, les approche, les frôle, les met en valeur. A travers une série de photographies, Martine Delerm tente de les dire et de les atteindre. "J'aime les femmes, leur parcours de la terre au ciel, du dimanche à la semaine. Futiles et graves, lourdes et légères, fragiles et sensuelles", déclare l'auteur sur la 4e de couverture. Les photographies comme les textes sont d'elles. Martine Delerm a braqué son objectif sur leurs pieds dénudés au début du printemps, sur leur nuque, leur bras, sur des femmes en chair et en os comme sur des mannequins en carton , des portraits, des couvertures de magazines, des êtres croisés dans la rue, des femmes jeunes ou vieilles, entr'aperçues, rêvées, imaginées. Par petites touches, l'auteur approche, aborde, tente de les deviner et partage ses impressions avec le lecteur. Tout un parcours à Paris et ailleurs, léger et mystérieux, proposé par Martine Delerm, qui suggère. Au lecteur de suivre son propre chemin.

 

"Femmes de dos, de face et de profil", de Martine Delerm. Seuil. 22 €.