Sous un nuage de cendres

Catégorie : Critique

Au départ, il y a un oiseau, le bécasseau sanderling et un paysan en voyage. "Landry est penché au-dessus d'un nid posé à même la toundra groenlandaise."  Un moment intense pour cet homme divorcé qui n'a plus de repères. Et puis, le texte s'envole pour dire la vie, la nature, un monde au bord de l'explosion, les peurs et les dangers qui nous guettent, à commencer par les catastrophes naturelles. Un volcan se réveille, libérant un énorme nuage de cendres sur toute l'Europe. Au rythme des secousses qui agitent l'Askja au nord de la faille islandaise, Landry réapprend à vivre dans son village et sur ses terres. Les bouleversements se multiplient jusqu'à devenir extrêmes, déclenchant des migrations et des réactions aussi nauséabondes que les eaux qui gagnent les champs. Avec "Sanderling" Anne Delaflotte Mehdevi nous précipite dans un univers rural qui craquelle et soulève bien des questions sur l'environnement et l'âme humaine dont elle tente de saisir les ambiguïtés.

"Sanderling", Anne Delaflotte Mehdevi, Gaïa, 384 pages, 22 €.