Une ligne jaune à ne pas dépasser

Catégorie : Critique

"Je n'ai pas eu de chance". Derrière la simplicité des mots prononcés par le vieillard du parc d'Uneno à Tokyo se cache une douleur profonde. Cet homme s'est installé là, à l'âge de soixante-sept ans, après avoir vécu des drames. Le premier étant la mort de son fils Koichi. Le parc ne peut même pas lui apporter une certaine tranquillité. Régulièrement, des opérations de "nettoyage" ont lieu, les abris sont démontés et les sans-logis repoussés.

Les souvenirs du SDF remontent par bribes, faisant apparaître des fantômes, des déchirements difficiles à exprimer. A cela se mêlent ses observations et des images du monde qui l'entoure. "Le temps ne passe pas. Le temps ne finit pas". L'auteur Yu Miri parle de ceux qui ont perdu leur maison, évoque le tsunami de 2011 et la vie de ces travailleurs solitaires, obligés de quitter leur village pour faire vivre leur famille. C'est incroyablement émouvant, écrit avec beaucoup de finesse et de retenue. Ce livre vous bouscule comme le ferait un vent violent un jour de grande tempête.

"Sortie parc, gare d'Ueno", de Yu Miri, Actes sud. 16,80 €